Le Noyer

Le Noyer

Pour découvrir la commune, il faut quitter la route principale, en direction de l’ouest, vers le col du Noyer . Ce col est un ‘classique’ des passionnés du vélo et une étape du Tour de France en 2010.

Suite à son passage dans le Champsaur le 6 mars 1815, et pour remercier les habitants de leur accueil, Napoléon fait don d’une somme importante au département qui servira à construire 6 refuges. Le but est de sécuriser le passage de cols dangereux en construisant des maisons de secours qui font communiquer deux vallées.

En Champsaur Valgaudemar, deux refuges furent construits : le refuge du Col de Manse et celui du Noyer. Ce dernier, construit en 1854, fut détruit par un incendie en 1947 et reconstruit à l’identique vers 1955. Il est aujourd’hui ouvert uniquement l’été. On y trouve un restaurant proposant des spécialités montagnardes.

Le village du Noyer a également vu la naissance du célèbre botaniste et docteur Dominique Villars. Après sa rencontre avec l’abbé Dominique Chaix qui lui fait découvrir le monde des plantes, Dominique Villars recensera dans son ouvrage « Histoire des plantes du Dauphiné » publié en 1786 plus de 2 700 espèces inconnues à l’époque.  Son ouvrage fait encore référence aujourd’hui et il était logique que la Maison de la Botanique trouve sa place au village du Noyer (à visiter) et qu’un sentier botanique soit accessible depuis le lieu dit « Claret ».

Lieux Napoléoniens

Explorez la route Napoléon

St Bonnet en Champsaur

St Firmin

in accumsan consequat. fringilla efficitur. elit.