Brié et Angonnes

Brié et Angonnes

Brié-et-Angonnes est composée de nombreux hameaux parmi lesquels on trouve trois centres principaux : Brié au sud, les Angonnes à l’est et Tavernolles au nord.

L’occupation de ce plateau ensoleillé est ancienne puisque l’on a découvert dans une tombe des bracelets ronds et dorés de la Tène (second Âge du fer).

La commune possède quelques édifices patrimoniaux notables.

La Chapelle des Angonnes

Mentionnée dans un acte daté de 1238, la chapelle a été reconstruite au XVIIème siècle suite à l’effondrement partiel de sa toiture. Elle a été labellisée Patrimoine en Isère en 2008.

Elle est comparée à un « petit coffret à bijoux » car elle possède un autel en bois doré et polychrome, classé Monument Historique et déclaré autel privilégié par l’Eglise. Elle abrite aussi un reliquaire en bois doré du XVIIIème siècle, également classé Monument Historique.

La localisation de la chapelle, sur les hauteurs de la commune, offre un très beau panorama sur le plateau de Champagnier et le Vercors.

Le Moulin Neuf

Situé dans le hameau de Tavernolles, ce moulin a démarré son activité en 1909. Il est représentatif du dynamisme des agriculteurs du début du XXème siècle et, par son fonctionnement coopératif, d’une société agricole indépendante et solidaire.

L’Eglise Saint-Pierre

L’Eglise Saint-Pierre est l’une des dix plus anciennes églises du département de l’Isère.  Ses fondations datent de l’an 432, la nef de la fin du XIXe siècle.

LIEUX NAPOLEONIENS

Le Parc Napoléon – La Bédoyère

Ce parc se trouve à proximité de l’endroit où Napoléon a traversé le village et où a eu lieu la rencontre entre l’Empereur et le Colonel Charles de La Bédoyère, le 7 mars 1815. Dans l’après-midi, le jeune officier de 29 ans avait quitté Grenoble avec son régiment, le 7ème de ligne, pour venir se rallier à Napoléon. Descendant de cheval, La Bédoyère avait présenté l’aigle d’or qui lui servait d’enseigne à Napoléon et celui-ci lui aurait dit : « Colonel, je n’oublierai jamais ce que vous faites pour la France et pour moi ». En remerciement, l’Empereur le nomme Général de brigade et aide de camp, puis Comte de l’Empire en juin 1815.
Une plaque commémorative a été inaugurée le 26 octobre 1996 en présence de la Comtesse de La Bédoyère, descendante du célèbre et héroïque colonel.

L’Auberge Aux trois fleurs de lys

Ce même 7 mars 1815, Napoléon fait une halte à l’Auberge Aux trois fleurs de lys, le temps de manger une omelette campagnarde et boire un pichet de vin servi par la tenancière, la mère Vigier.
Une plaque commémorative
a été apposée sur l’ancienne auberge devenu aujourd’hui une pizzeria.

Lieux Napoléoniens

LES ACTUS DE ​Brié et Angonnes

Explorez la route Napoléon

VIZILLE

Grenoble

Donec fringilla felis vulputate, ut leo porta. Lorem risus. Donec