Aiglun

Aiglun

Aiglun est une commune située à 8 km au sud-ouest de Digne-les-Bains, appelée dans les temps anciens « Castrum de Agleduno », en référence aux aigles qui tournoyaient sur la cime de la colline du Puy. Plus tard, elle a été surnommée « Aiglun la Noble », en raison de la présence de sept familles nobles, quand Aiglun était autrefois un village fortifié qui comptait plus de 200 habitants.

Aujourd’hui, Aiglun compte environ 1 481 habitants. Vous y trouverez une église – dédiée à Sainte Delphine -, une école, des commerces de proximité (bar, coiffeur…), une zone d’activité en pleine évolution (notamment deux fabricants de parfum : Nicolosi et Terra Continens) et plusieurs gîtes ruraux (dont trois aménagés au Vieil Aiglun). Il n’y a pratiquement plus d’élevage, seulement quelques moutons et chèvres – donc du fromage -, et des cultures très diversifiées comprenant des oliviers et de la lavande (lavande fine et lavandin).

Le Vieil Aiglun

Le Vieil Aiglun, le plus beau point de vue du village, culmine à 830 m d’altitude.

La position de l’ancien village sur ce lieu élevé le rendait propre à être fortifié, comme le démontre les vestiges de remparts et de tours. Nul doute que ce lieu a été célèbre dans les siècles de la féodalité. Abandonnée lors de la désertification par les habitants partis s’installer en bas ou ailleurs, la chapelle fut petit à petit abandonnée et dé-consacrée.

Le chemin du Vieil Aiglun, au départ de l’avenue Jouve, à côté de la mairie, vous mènera jusqu’au point culminant de la commune dit « du Puy », en passant par Saint Jean puis le Vieil Aiglun et leurs chapelles.

La Route Napoléon

Aiglun se situe à 15 minutes du centre de Digne-les-Bains, à proximité de la Route Napoléon. Ce village a, en effet, vu passer l’Empereur lors de son retour de l’île l’Elbe en mars 1815. Il reste aujourd’hui, sur la commune, le véritable tracé de l’itinéraire effectué par Napoléon et ses troupes : la « Voie impériale », reliant Castellane à Digne les Bains sur 52 km pouvant se parcourir à pieds ou à cheval.

L’Église Sainte Marie-Madeleine

L’église du Vieil Aiglun, de style Roman et dédiée à Sainte Marie Madeleine, a été construite au cours du règne des De Rochas et achevée en 1555. Sa construction très massive – des murs à contrefort et un clocher en pierres de taille – la rend visible de très loin. Elle contient un retable du XVIIe, monument historique inscrit au titre objet, d’un style archaïque.

La messe du dimanche est célébrée dans la nouvelle église située dans la vallée. Toutefois, l’église du Vieil Aiglun est ouverte à l’occasion d’événements, comme les Journées du Patrimoine, en septembre, ou encore la Fête de la musique, en juin. Une messe y est également célébrée à l’occasion de la Sainte Marie-Madeleine, en juillet. À côté de l’église, une table d’orientation vous invite à découvrir les différents massifs et curiosités à proximité du Vieil Aiglun.

Patrimoine bâti

Dans le village, quelques maisons datent du XVIIe siècle. Le château d’Aiglun est une grande maison rectangulaire du XVIIe siècle dotée de tourelles à chaque angle. Construit vers 1635 par la veuve de François de Villeneuve, connue sous le nom de « Dame d’Espinouse », il fut sans doute la maison de plaisance des évêques de Digne. Une clinique y a été installée en 1935.

Lieux Napoléoniens

Explorez la route Napoléon

Digne-Les-Bains

Malijai

luctus fringilla felis non consequat. id, diam eget