Portoferraio

Portoferraio

Portoferraio est une ville chargée d’histoire et riche en curiosités historiques passionnantes. Bien que la structure urbaine date de la fin de la Renaissance, les Ligures et les Grecs, puis les Romains, ne sous-estimèrent pas l’importance stratégique du site, laissant des témoignages fascinants tels que les ruines des villas patriciennes des Grottes et de la Linguella.

Quatre siècles après sa fondation par les Médicis, Portoferraio conserve encore le charme de la Renaissance. Les puissantes murailles édifiées au XVIè siècle par Cosme Ier de Médicis, le Grand-Duc de Toscane qui rebaptisa la ville « Cosmopoli », représentent un ouvrage de grande ingéniosité et d’une extraordinaire beauté architecturale.

Portoferraio, la ville qui accueillit Napoléon pendant les 300 jours de son exil

Le 3 mai 1814 , Napoléon arriva sur l’île pour en prendre possession comme le prévoyait le traité de Fontainebleau en échange de son abdication. Malgré la brièveté de son exil sur l’île (d’une durée de 10 mois), Napoléon a laissé à l’Elbe un patrimoine historique et culturel considérable.

La période de l’exil de Napoléon Bonaparte a également marqué de façon indélébile l’image de l’Ile d’Elbe et notamment de sa « capitale ». La Palazzina dei Mulini avec ses jardins panoramiques tombant à pic dans la mer et la Villa de San Martino dans les proches environs, la Maison Rustique à laquelle est annexée la Galerie Demidoff, ne sont qu’une partie du précieux héritage culturel laissé par l’Empereur.

La Villa dei Mulini (Villa des Moulins) fut la résidence hivernale de l’empereur Napoléon Bonaparte.

En plus des œuvres conservées dans la Villa dei Mulini, dans celle de San Martino et au musée Demidoff, où l’on peut admirer de précieux décors, des œuvres d’art de valeur ainsi que l’extraordinaire collection de plus de mille ouvrages provenant directement de Fontainebleau et le drapeau aux trois abeilles d’or, Napoléon réalisa d’importants ouvrages architecturaux : un théâtre et les principales routes de l’Elbe.

Lieux Napoléoniens

Explorez la route Napoléon

Golfe juan vallauris

Phasellus porta. id Donec venenatis ipsum neque. amet, ut