Conseil d’Administration et l’Assemblée Générale de l’Association Action Nationale des Elus pour la Route Napoléon à CORPS (38) le 25 Novembre 2022

Extraits du compte-rendu par Jerôme Viaud, Président de l’A.N.E.R.N.

       Merci à Fabien MULYK Maire de CORPS pour sa présence à nos côtés ainsi qu’à notre Amie, toujours disponible Fabiola COUHIN, un des piliers forts de l’action touristique de votre territoire, en règle générale et de notre itinéraire mythique en particulier.

       En effet, j’aime à rappeler que notre Route est inscrite aux itinéraires mythiques du Monde soulignant, en cela, notre travail quotidien ainsi que le travail de notre Présidente d’Honneur, toujours présente et toujours active, France AOUIZERATE, que je remercie pour son implication que dis-je, sa passion pour le devenir de notre Route… Merci France !

       Je rappellerai tout le travail qu’a entrepris mon Prédécesseur, Jean-Marc DELIA, pour l’apurement et la dynamisation de notre Route et ne saurais que trop le remercier pour ce travail.

       Un mot, si vous le permettez, pour nos chevilles ouvrières, nos Membres du Codir, comprenez-en cela, nos Techniciens du Tourisme qui développent, et croyez bien que je connais votre travail en tant que Président de l’Office de Tourisme du Pays de Grasse, des stratégies touristiques sous forme de suggestions, expériences, packages…, de grande qualité.

        Permettez-moi de remercier, aussi, pour son travail, sa gentillesse et ses multiples déplacements, notre Ami et Trésorier, Michel LEVET, qui répond toujours présent à nos sollicitations et vous présentera, tout à l’heure, les dernières données budgétaires.

       Enfin, un grand merci à Pascal BROCHIERO et à Hélène LARBANOIS à la coordination, l’administration et l’animation de notre Association qui prennent sur leur temps et font un travail remarquable.

       Nous ne pouvons que mettre en valeur le travail remarquable des Offices de Tourisme de notre Codir qui, même teinté d’atouts napoléoniens, se sont extrêmement mobilisés pour le développement de leur destination et, de façon plus générale, pour notre Route qui assume, aujourd’hui, un franc succès.

Rappelons, en cela, que si le sens logique de l’Empereur en 1815 était de l’Ile d’Elbe jusqu’à Paris, le sens naturel du tourisme actuel est de descendre des Pays du nord de l’Europe. A nous de continuer à être performants, originaux, avec des propositions claires, concises et séductrices.

       Au titre des actions menées pendant l’année 2022, je retiendrai deux grandes parties :

Au titre des actions réalisées :

 

·        Un site internet en pleine progression nourri des différentes publications et agendas de l’ensemble de nos Partenaires et une évolution constante via la plateforme APIDAE

·        La sortie de notre plan guide et une évolution en interne que j’appelle de mes vœux,

·        Le lancement d’un nouveau livre, Paul et le trésor de l’Empereur, de façon animée, qui pourra être reproduit à l’envie dans les différents territoires, Offices de Tourisme ou mairies de la Route qui le souhaitent, nous en parlerons un peu plus tard, en remerciant Julien GIRAUD, d’être parmi nous aujourd’hui,

·        Un déplacement à l’Ile d’Elbe de façon à nouer des liens durables et conviviaux,

·        La signature d’un partenariat très prometteur avec nos Amis de la RNAC (Route Napoléon A Cheval) pour lequel Pierre PETIT a fait acte de candidature au sein de notre Conseil d’Administration.

Qu’il me soit permis de remercier, pour l’ensemble de ces actions, mes Collaborateurs de l’Office de Tourisme du Pays de Grasse qui assument la coordination de notre Association parce que, vous le savez, notre énergie fonctionne sans employé.

Au titre des actions non réalisées, en cours ou à parfaire faisant globalement office de plan d’action 2023 :

·        Une participation prochaine au remarquable évènement : le débarquement de Napoléon à Golfe-Juan ainsi qu’à l’évènement de Corps en mars prochain,

·        L’organisation d’un voyage de presse autour de nouvelles thématiques,

·        La mise en place d’une newsletter,

·        Un travail plus affiné en direction des réseaux sociaux,

·        La mise en place d’éductours pour les personnels de nos Offices de Tourisme,

·        La poursuite du travail sur la signalétique de notre route.

A noter également :

·        Collaboration avec la Route Napoléon à cheval (RNAC)

Une convention de rapprochement de l’ANERN avec la Route Napoléon à Cheval a été signée le 24 octobre dernier en souhaitant une relation et un rapprochement de nos deux entités. Pierre PETIT, Secrétaire Général, se tient à votre disposition pour travailler sur des actions et peaufiner des haltes pour cavaliers sur l’ensemble des territoires et poursuivre le maillage en direction d’un tourisme équestre qui a ses adeptes.

·        Impression du Plan Guide

       Comme chaque année à présent, nous prévoyons une réédition du document qui nous fédère et qui met en valeur les données générales, touristiques, historiques et culturelles de l’ensemble de nos destinations.

       Nous prévoyons de rééditer ledit document pour la saison 2023, en accord avec les besoins des destinations.

·        Travail sur la signalétique

       Nous avons butté sur la complexité, voire le casse-tête pour imaginer une signalétique qui soit cohérente à l’ensemble de la Route.

       De façon à être rationnel, et simplifier le travail de notre Association, il est proposé deux actions complémentaires qui nous avaient été demandées en son temps :

  • que l’ANERN puisse acheter et livrer deux panneaux par commune. Force aux édiles de prendre la responsabilité et de les placer là où ils le souhaiteront (entrée/sortie de route) et d’en commander d’autres, s’ils le souhaitent.
  • que l’ANERN puisse acheter et livrer deux panneaux par commune. Force aux édiles de prendre la responsabilité et de les placer là où ils le souhaiteront (entrée/sortie de route) et d’en commander d’autres, s’ils le souhaitent.

Pour les communes qui le souhaiteraient, nous avons imaginé un totem en acier corter simple et élégant de différentes dimensions qui serait pris en charge par les communes.